Produits :0 €TTC
Frais de port :0 €TTC
Total :0,00 €TTC

26 produits

Filtrer par :

Marque :

Traitement :

Fil de suture

Tout dans Fil de suture

Il y a 26 produits.

Filtres actifs

Affichage 1-16 de 26 article(s)

Les fils de suture en chirurgie

Que les sutures soient faites à partir de fil de suture résorbable, fil de suture non résorbable, suture adhésive, colle cutanée ou agrafe, il s’agit d’un geste technique qui aura des répercussions sur la suite de l’intervention et ses résultats.

D’une manière générale, la suture a pour but par exemple de :

  • Rapprocher les berges d’une plaie,
  • Favoriser la cicatrisation,
  • Réduire les complications,
  • Limiter les contaminations,
  • Favoriser l’hémostase,
  • Permettre le positionnement d’une membrane.

La suture est en règle générale le dernier acte du soin d’une plaie qui se décompose de cette manière :

  • Désinfection de la plaie, champage et anesthésie locorégionale,
  • Exploration de la plaie,
  • Suture de la plaie si nécessaire ou parage en cas de berges nécrotiques.

Comment choisir son matériel de suture ?

Toutes les plaies ne peuvent pas donner lieu à l’usage de la suture comme par exemple la langue ou le cartilage de l’oreille ou encore les plaies à haut risque infectieux.

Choisir l’aiguille au bout du fil de suture

Pour le choix de l’aiguille, il faut prendre en compte sa taille avec son ouverture et sa forme. Alors que la taille et l’ouverture de l’aiguille à choisir dépend avant tout d'une question de choix personnel, la forme de l’aiguille est quant à elle une question de première importance. En effet, une aiguille ronde est moins traumatique qu’une aiguille triangulaire, mais cette dernière doit être utilisée lorsque la zone d’intervention ne doit pas entraîner de déchirures comme les viscères.

À noter que l’utilisation d’aiguille à chas et de bobines de fil de suture est généralement plus traumatique pour le patient car le diamètre des aiguilles est plus important que le fil, qui se retrouve dédoublé au niveau du chas entraînant une brèche des tissus jusqu’à deux fois plus large que nécessaire. L’utilisation d’un fil monté sur une aiguille est préférable lorsque cela est possible.

Choisir le type de fil de suture

Un fil de suture peut être monofilament ou tressé. Un fil tressé offre plus de résistance à la traction et à la compression qu’un fil monofilament. Le fil tressé est aussi très apprécié pour la tenue de ses nœuds, mais aussi son absence de mémoire de forme, le rendant ainsi plus simple à manipuler. Cependant, le fil de suture tressé est plus traumatique pour les tissus et présente une certaine capillarité qui favorise la migration des bactéries lorsqu’un fluide est en contact avec le fil de suture. De plus, on a tendance à considérer que le fil de suture tressé génère une plus grande inflammation de la peau.

Quels sont les différents type de fil de suture ?

En fonction du besoin, des habitudes du praticien et de la zone opératoire, il existe de nombreux fil de suture : résorbable, non résorbable, synthétique, naturel, aiguille montée ou à chas, forme de l’aiguille… Un mauvais choix de fil de suture n'entraîne pas nécessairement de complication, mais celles induites peuvent être évitées avec le bon fil de de suture.

L’utilisation de colle dermatologique, suture adhésive ou agrafe est à réserver pour des zones du corps particulières et généralement non visibles comme par exemple le cuir chevelu.

Fil de suture résorbable

Le fil de suture résorbable permet une disparition complète du fil de suture par hydrolyse ou digestion enzymatique. La famille des fils de suture résorbables se répartie entre fil de suture monofil et fil de suture tressé.

Les fils de suture résorbables tressés peuvent être fabriqués à partir de composés différents comme :

  • L’acide polyglycolique PGA,
  • Le polyglactine 910 (ou Vicryl chez Ethicon),
  • Le lactomer 9-1.

Les fils de sutures résorbables monofilament peut être fabriqués à partir de :

  • Polydioxanone,
  • Glycolide Triméthylène Carbonate,
  • Poliglecaprone 25,
  • Glycomer 631.

Quelle est la durée de résorption des fils de suture résorbables ?

La durée de résorption d'un fil de suture résorbable dépend du matériau utilisé pour fabriquer le fil. Les fils de suture résorbables sont conçus pour se dégrader naturellement dans le corps au fil du temps, ce qui signifie qu'ils ne nécessitent pas d'être retirés après la cicatrisation. Cependant, la vitesse de résorption peut varier en fonction du matériau utilisé.

En exemple, la durée approximative pour les fils de suture résorbables couramment utilisés :

  • Fil de suture en acide polyglycolique (PGA) : Les fils de suture en PGA se résorbent généralement en 60 à 90 jours,
  • Fil de suture en acide polylactique (PLA) : Les fils de suture en PLA peuvent prendre environ 90 à 180 jours pour se résorber,
  • Fil de suture en polydioxanone (PDO) : Les fils de suture en PDO ont une durée de résorption plus longue, généralement de 180 à 210 jours,
  • Fil de suture en acide triméthylène carbonate (TMC) : Les fils de suture en TMC ont une durée de résorption similaire à celle des fils en PDO, soit environ 180 à 210 jours,
  • Fil de suture en acide polycaprolactone (PCL) : Les fils de suture en PCL peuvent prendre plus de six mois à se résorber.

Il est important de noter que ces durées de résorption sont des estimations générales et peuvent varier en fonction de la région du corps où les sutures sont placées, de la taille du fil de suture, de la technique de suture utilisée et de la réponse individuelle du patient à la résorption du matériau.

Le choix du matériau de suture et de la durée de résorption appropriée dépendra de la nature de la procédure chirurgicale, de la préférence du chirurgien et des besoins spécifiques du patient. Votre professionnel de la santé sera en mesure de vous conseiller sur le choix du fil de suture adapté à votre situation.

Fil de suture non résorbable

Le fil de suture non résorbable est celui qui présente le meilleur taux de biocompatibilité, venant ainsi réduire très significativement les réactions inflammatoires. En outre, le fil de suture non résorbable n’est pas sensible à l’hydrolyse ou la protéolyse, gardant sa tension, sa souplesse et son élasticité sur de nombreuses années. Les fils de suture non résorbable sont disponibles avec des matériaux naturels ou synthétiques.

Pour les fils de suture non résorbables naturels, nous pouvons citer :

  • Les fils de suture en soie ou en lin,
  • Les fils de suture acier.

Les fils de sutures non résorbables synthétiques se basent généralement sur l’utilisation de :

  • Polyester,
  • Polyéthylène,
  • Polyamide,
  • Polypropylène,
  • Fluorure de polyvinylidène,

Suture Adhésive

Les sutures adhésives, ou encore appelées strips, bandelettes de fermeture des plaies ou encore steri-strips, sont un dispositif médical permettant la cicatrisation de petites plaies peu profondes. L’avantage de la suture adhésive est qu’elle ne cause pas de nouvelles blessures et que le risque de contagion par propagation sur le fil, à l’intérieur de la plaie, est totalement proscrit.

L’application de bande de suture adhésive est généralement totalement indolore, et permet d’assurer une réduction du risque infectieux sur plaie ouverte.

Les bandes de suture sont à la fois souples et tressées afin d’offrir un certain confort et une certaine torsion. Toutefois, les sutures adhésives doivent en priorité être utilisées sur les zones du corps créant le moins de tension.

D’un point de vue hypoallergénique, les sutures cutanées sont généralement très bien supportées grâce à l’utilisation notamment de la cyanolite, colle développée pour avoir être biologiquement compatible à l’Homme.

Agrafeuse cutanée

Lorsqu’il est question de plaies peu profondes, on peut se poser la question de l’utilisation d’agrafe et de colle cutanée.

L’utilisation d’agrafes pour réaliser une suture est faite dans la plupart des cas lors de plaie peu profonde et sur une zone non visible. Dans la plus grande majorité, les agrafes métalliques sont en inox. Le but recherché avec des agrafes est le même qu’avec un fil de suture ou une colle cutanée : rapprocher les deux berges d’une plaie. On apprécie souvent les agrafes pour le gain de temps que leur utilisation apporte.

Colle cutanée

La colle cutanée est utilisée pour venir rapprocher les berges d’une plaie, de la même manière que cela est réalisé avec une suture adhésive ou un fil de suture.

L’utilisation de la colle cutanée est toutefois à réserver en priorité aux plaies de face et aux plaies peu profondes. L’un des grands avantages de la colle cutanée réside dans le fait que son application ne vient pas créer de nouveau traumatisme pour la peau, et assure une cicatrisation plus harmonieuse.

La colle utilisée est généralement une colle de type synthétique à base de cyanoacrylate. Cette colle à la propriété d’être non résorbable et de venir se polymériser au contact de la plaie. Attention, les colles cutanées à base de cyanoacrylate présentent un risque pour les tissus vasculaires et nerveux.

Dans le monde de la colle cutanée, il convient de distinguer colle synthétique et colle biologique. La colle synthétique est à base de cyanoacrylate. Très rapide en termes de prise, la colle synthétique se caractérise par une grande toxicité tissulaire, non résorbable et présente sous forme liquide. La polymérisation de la colle synthétique se fait par contact avec l’humidité. De mise en œuvre simple, l’utilisation de colle entraîne une très forte adhésion.

A l’inverse, la colle biologique est parfaitement biocompatible, totalement résorbable et non toxique. La colle biologique ne comporte aucun risque de rejet, car conçue à partir de facteurs humains de l’hémostase coagulaire sous l’effet de la trombine, préparée à partir de plasma de donneurs européens. Ce plasma est contrôlé et subit une thermo-inactivation pour limiter le risque de contamination virale.

Comment suturer une plaie ?

La suture d'une plaie est une procédure médicale qui doit être réalisée par un professionnel de la santé, généralement un médecin ou un infirmier, dans un environnement stérile.

Voici une description générale des étapes impliquées dans la suture d'une plaie à titre informatif. Il est important de noter que vous ne devriez pas essayer de suturer une plaie vous-même sans la formation et l'équipement appropriés.

Matériel nécessaire à la suture d’une plaie

Pour suturer une plaie il vous faudra vous munir de matériel choisi par vos soins en fonction de la suture à réaliser. Voici un listing de ce dont vous aurez besoin :

  • Fils de suture stériles,
  • Aiguille de suture stérile,
  • Pince de suture stérile,
  • Gants stériles,
  • Désinfectant cutané,
  • Compresses stériles,
  • Anesthésique local (le cas échéant),
  • Pinces anatomiques (pour tenir la plaie).

Les 10 étapes pour suturer une plaie

Pour suturer une plaie il vous faut suivre une procédure précise. Voici les étapes à respecter.

  • Préparation : Assurez-vous que vous êtes dans un environnement propre et stérile. Portez des gants stériles et utilisez des instruments stériles,
  • Anesthésie (le cas échéant) : Si la plaie est douloureuse, un anesthésique local peut être utilisé pour engourdir la zone autour de la plaie,
  • Nettoyage de la plaie : Nettoyez la plaie avec un désinfectant cutané pour éliminer toute saleté, bactérie ou débris,
  • Préparation des fils de suture : Préparez le fil de suture en passant une extrémité à travers l'œillet de l'aiguille de suture et en faisant un nœud solide,
  • Suturer la plaie : Insérez l'aiguille de suture à travers les bords de la plaie, en veillant à ce qu'elle pénètre dans la peau de manière uniforme et à la profondeur souhaitée. Tirez doucement l'aiguille à travers la peau pour faire passer le fil de suture,
  • Nœuds de suture : Faites un nœud pour maintenir la suture en place, puis continuez à coudre la plaie avec des points espacés régulièrement (points simples ou points de suture en X selon la préférence du médecin). Assurez-vous que les sutures sont serrées mais ne compriment pas les tissus,
  • Nœud final : Lorsque vous avez terminé de suturer la plaie, faites un nœud solide pour fixer la suture en place,
  • Coupez l'excédent de fil : Utilisez des ciseaux stériles pour couper l'excédent de fil, en laissant une petite queue,
  • Application d'un pansement : Appliquez un pansement stérile sur la plaie pour la protéger des contaminants,
  • Conseils post-suture : Suivez les instructions du professionnel de la santé pour les soins post-suture, y compris le moment où les sutures doivent être retirées.

Encore une fois, il est important de souligner que la suture des plaies doit être effectuée par un professionnel de la santé qualifié pour minimiser les risques d'infection et de complications. Si vous avez une plaie nécessitant une suture, consultez immédiatement un professionnel de la santé.

Voir plus expand_more