Produits :0 €TTC
Frais de port :0 €TTC
Total :0,00 €TTC

Divan Dama : Utilisation en dermatologie avec le Dr Attalah

Le docteur Attalah , dermatologue libéral basé sur Dole, revient sur sa première expérience avec le divan d’examen médical Dama de Namrol 4 parties.

Cela fait depuis 1988 que je suis installé dans mon cabinet de dermatologie libérale. Ma passion pour la médecine est apparue au cours de ma scolarité, en 3ème, où j’ai fait la connaissance d’un professeur de biologie dont la passion était contagieuse. J’ai eu la chance de pouvoir continuer la biologie avec lui jusqu’à mon baccalauréat, entérinant mon attrait pour la profession.

J’ai donc naturellement débuté des études de médecin, mais au départ, je souhaitais plus m’orienter vers la neurologie. A l’époque, la neurologie se limitait à un examen clinique très fin basé sur l’observation.

Malheureusement la rencontre avec l’équipe de l’époque a vite freiné mon enthousiasme. L’inverse se produisit avec l’équipe de Dermatologie où j’ai mis les pieds par obligation…

Fils de sculpteur ébéniste j’ai appris à avoir un environnement agréable, fonctionnel et esthétique, j’en suis à mon 6° ou 7° laser, mon 3° équipement en vidéo-dermoscopie, j’ai toujours eu deux bistouris électriques pour faire face à une éventuelle panne, et chaque fois que cela m’a été possible j’ai dessiné moi – même mon environnement mobilier afin qu’il soit le plus ergonomique possible.

Comme je vais vous le présenter, il me semble que le divan Dama de Namrøl remplit quasiment toutes les attentes que je peux avoir d’un matériel médical, et a fortiori de mon fauteuil d’examen.

Dama par Namrøl : Découverte et prise en main avec le Docteur Atallah, dermatologue libéral à Dole

Des divans et des fauteuils d’examen, j’en ai eu 5 en comptant le fauteuil d’examen Dama par Namrøl. Pourquoi en ai-je eu autant ? Car avant de permettre à mes patients de prendre place sur le fauteuil
d’examen Namrøl, j’ai toujours eu des fauteuils ne me satisfaisant pas entièrement.

Mon premier divan était manuel. A mes débuts, je considérais que mon divan ne devait pas être électrique.
Comment ferais-je si une coupure d’électricité venait à arriver ?

Au fur et à mesure du temps, je me suis aperçu qu’un divan à montée / descente manuelle souffrait d’un véritable manque de praticité au quotidien. Et vous savez quoi ? Je n’ai jamais eu de coupure de courant !

Dès mon deuxième divan, je suis parti sur un divan électrique, et je ne reviendrais jamais en arrière.

Mon deuxième divan, il manquait la fonction Trendelenbourg.

Au moment de choisir mon troisième divan, je suis parti sur un Lemi. Je l’ai toujours, il n’est jamais tombé en panne, mais il manque un peu de stabilité et les accoudoirs que j’avais achetés ont vite été retirés, trop gros ne suivant pas le mouvement du divan, enfin la pédale un peu compliquée à l’usage.

Pour mon quatrième divan, je me suis équipé du fauteuil d’examen eMotio de chez Promotal. De vous à moi, beaucoup de choses sur ce fauteuil d’examen ne me semblaient pas adaptées à mon besoin. Un exemple ? Lorsque je fais des chirurgies, j’ai les mains stériles. Sur le divan eMotio, il est possible de contrôler au pied uniquement la montée et la descente du divan. Dès que je devais incliner le dossier par exemple, je devais me munir d’une compresse stérile pour appuyer sur les boutons. Pourquoi ? car cette fonctionnalité était uniquement accessible sur la télécommande à main. Une vraie perte de temps au quotidien. Pour mettre le patient en « Trendelenbourg » il faut aller chercher la fonction au pied du divan ….

Je recherchais donc un fauteuil d’examen simple d’utilisation, mais surtout pratique ! En sommes, un fauteuil d’examen véritablement adapté à mon quotidien de dermatologue.

Pourquoi ai-je choisi le fauteuil d’examen Dama de Namrøl ?

Je travaille depuis plusieurs années avec PMD MÉDICAL. Je pense pouvoir dire qu’une véritable relation de confiance s’est instaurée entre nous. Lorsque j’ai eu besoin de changer de divan, c’est tout naturellement que je me suis connecté sur leur site internet pour voir ce qu’ils avaient à proposer.

S’il est vrai qu’il existe de nombreux revendeurs de matériel médical, il faut bien dire que l’on voit partout les mêmes modèles : Lemi et Promotal. Les divans Namrøl m’ont tout de suite attiré, même si je ne connaissais pas la marque en question. Le fait que PMD MÉDICAL soit distributeur exclusif sur le territoire Français m’a tout de suite convaincu du sérieux de cette marque.

J’ai donc appelé PMD MÉDICAL pour voir si ce dernier me donnerait réellement satisfaction. Bien que je ne l’ai pas vu, j’ai tout de suite été convaincu par ce que Tomás m’a présenté :

  • Des positions programmables,
  • 100% contrôlable au pied,
  • Totalement électrique en version 4 moteurs,
  • Stable en toute circonstance,
  • Possibilité de travailler en toute autonomie.

Enfin la beauté plastique des choses fait partie de mes critères de choix ; certes après le côté vraiment pratique du matériel en question. Pour moi, le fauteuil d’examen Dama est à la fois beau et moderne. Je suis certain que cela est aussi un point important pour mes patients. D’ailleurs, depuis que je l’ai au cabinet, mes patients le remarquent, et disent souvent que mon nouveau divan est beau.

La seule option que j’ai rajouté à ce fauteuil fut le porte-rouleau, indispensable.

Plutôt très maniaque sur l’hygiène, j’aurais apprécié qu’en option soit disponible une pédale sans câble, en wi-fi ou bluetooth par exemple. Cela ne semble pas exister sur ce type de modèle.

Réception et installation du fauteuil d’examen Dama

Lorsque l’on commande un divan d’examen, il faut savoir qu’il y a toujours un délai avant de le recevoir. Cela s’explique notamment par le fait que l’on choisisse la couleur de notre sellerie.

Bien que nous fussions en pleine période du Sars-Cov2, mon fauteuil d’examen m’a été livré dans les délais annoncé ; un bon point dès le départ.

Le fauteuil a été installé en un rien de temps, et l’on m’a montré comment l’utiliser. Un véritable jeu d’enfant.

Mon cabinet étant très spacieux, mon nouveau fauteuil d’examen y a trouvé sa place tout naturellement.

Une réception et une installation efficace et rapide.

Découverte de la pédale de contrôle

Devoir manipuler son divan à la main, que ce soit par des vérins hydraulique, ou au travers d’une télécommande manuelle ne m’a jamais satisfait. Cela complique vraiment les choses lorsque l’on a les mains stériles.

Une chose qui m’a tout de suite séduit par son côté pratique chez Namrøl, c’est qu’il est justement possible de tout contrôler à partir d’une commande au sol activable par le pied.

Regardez par vous-même :

Avec cette pédale, vous pouvez contrôler autant la montée et descente générale du fauteuil, mais aussi gérer l’inclinaison du dossier ou de la jambière, mais aussi appuyer sur une des touches appelant une position que vous aurez préalablement programmée.

Comment fonctionne la pédale ?

Le fonctionnement de cette pédale m’a tout de suite semblé intuitif, notamment grâce à son système de LED indiquant sur quelle partie du divan l’action va s’opérer. Pour sélectionner la partie du divan à positionner, appuyer sur la touche S.

La position courante est visualisable par les diodes, sur le schéma représentant le divan.
Voila ce que cela peut donner :

Une fois la partie sélectionnée, il suffit d’appuyer sur la touche de descente ou de montée :

Quand je vous dis que c’est un jeu d’enfant.

On notera qu’il reste trois touches :

  • PO
  • M1
  • M2

Il s’agit de positions programmées, accessibles par un appui de trois secondes.

La position 0, ou P0 est la position d’accueil. Cela permet de venir mettre le fauteuil dans sa position d’origine, sans intervention de votre part.

Nulle chose ne pouvant être totalement parfaite, j’apporterais cependant une précision sur les touches de la pédale : elles sont petites. Si comme moi vous utilisez des mules avec des trous, vous risquez de faire rentrer les touches dedans. C’est une habitude à prendre, mais j’aurais apprécié des touches plus larges.

Les touches M1 et M2 sont des positions programmables. Je les utilise tout le jour, découvrez pourquoi.

Comment programmer mes positions rapides d’examen ?

S’il y a bien une fonction qui pourrait paraitre superficielle, ce sont bien les positions programmables. Il est courant de penser que mettre le divan dans une position particulière n’est pas si contraignant que cela, je le vois bien avec les stagiaires qui passent régulièrement dans mon cabinet depuis de nombreuses années.

Si cela peut sembler vrai, il n’en demeure pas moins que lorsqu’on est en plein acte, pouvoir mettre le divan dans une seconde position, sans aucun effort ni véritable intervention de notre part, c’est véritablement indispensable. Mais s’il y a bien un point qui me semble indispensable de comprendre avec le divan Dama, c’est qu’un simple appui permet d’appeler la position. Aucun besoin de maintenir la pression sur la touche. Vous pouvez faire autre chose pendant ce temps-là. Même si cela fait gagner uniquement 10 secondes par patients, lorsqu’on en reçoit 35 par jour, sur la semaine complète, et cela depuis plus de 30 ans, ces secondes se transforment en jours.

Pour moi, les positions programmables sont indispensables lorsqu’il est question de s’équiper d’un divan pour la dermatologie, chose que le Dama propose. En plus, vraiment très simple.

  • Mettez le fauteuil dans la position que vous souhaiterez mémoriser,
  • Appuyer 6 secondes sur la touche M1 ou M2 + touche S simultanément,
  • Un bip accompagné d’un triple clignotement vous indique que le divan est programmé.

Il ne vous reste plus qu’à appuyer sur la touche M1 ou M2 au moment de la consultation pour que votre fauteuil se remette dans cette position.

Mes conseils de première utilisation

Globalement, ce fauteuil d’examen est franchement simple de prise en main. Je n’ai rien de particulier à mettre en avant, tout se fait naturellement.

Une chose m’a vraiment surpris lors de ma première utilisation : le fait que les accoudoirs ne viennent jamais créer de gène. Ils sont vraiment bien pensés et permettent un travail vraiment confortable.

Selon moi, il y a deux conseils que je donnerais pour que l’utilisation quotidienne soit parfaite : retirez l’extension des pieds et faites attention au sang sur la têtière. Il me semble en effet que l’extension des pieds est vraiment pratique pour les grands, mais pas vraiment pour les autres patients.

De plus avoir un divan pas trop long permet à un malade que l’on ne déshabille pas de s’allonger sans retire ses chaussures , donc gain de temps.

Je la mets donc uniquement si nécessaire.

Pour ce qui est de la têtière, et le reste du divan, seule chose à vraiment repenser, trop de coutures susceptibles d’être salies par le sang , donc temps de nettoyage … En attendant rembourrer de papier avant si besoin.

Le bilan

Depuis le nombre d’années que je recherchais un fauteuil d’examen pensé vraiment pour la dermatologie, je pense que cette quête est enfin terminée avec mon achat du fauteuil namrol.

C’est bien pour cela que je le recommande chaudement aux personnes s’y intéressant : pour moi le divan Dama de Namrøl est vraiment bien.

Ce divan me permet aujourd’hui de travailler en toute autonomie et de façon vraiment pratique.