Produits :0 €TTC
Frais de port :0 €TTC
Total :0,00 €TTC

10 produits

Filtrer par :

Marque :

Type de produit :

Tout dans Éclairage et luminaire

Il y a 10 produits.

Plafonnier médical

Idoo - Plafonnier Suspendu - Waldmann

Plafonnier : Alliance du design et de la technologie éprouvée pour votre cabinet médical. IDOO une solution d’éclairage de haute qualité pour son cabinet médical.

  • Luminaire LED,
  • Lumière direct / indirect,
  • Diffuseur lumineux à lentilles prismatiques,
  • Plafonnier à LED,
  • Compatible DALI,
  • Garantie 2 ans.
à partir de
Sur commande
Prix 1 050,00 € TTC
  • Neuf
Lampe de petite chirurgie

Triango 80 - Lampe d'examen led - Waldmann

OPÉRATION DE RENTRÉE
Du 1er Septembre au 31 Octobre 2022
-200€ sur la lampe Triango 80 version plafond ! (Ref: LA 16131)
Pour profiter de l'offre contactez-nous au 04 66 27 28 26.

Lampe de petite chirurgie adaptée au quotidien des cliniques et cabinets médicaux avec un éclairage puissant possédant un excellent rendu de couleurs.

  • Lampe gradable de 10 à 100%,
  • 80 000 lux,
  • Rendu de couleur ultra-précis,
  • Système de rotation sans fin,
  • Version disponible : plafond, murale ou sur pied roulant.
à partir de
Sur commande
Prix 2 900,00 € TTC
  • Neuf
Lampe d'examen et de soin

Visiano 10 - Lampe Examen - 50 000 Lux - Waldmann

Lampe à large champ d'éclairement homogène avec une puissance lumineuse élevée pour une vision sans ombre. Facile à nettoyer et faible consommatrice d'énergie.

  • Éclairage avec tête pivotante à 280°,
  • Optique diamant et LED premium sans entretien
  • Indice de rendu des couleurs précis,
  • Grand rayon d'action du bras articulé,
  • Versions disponibles : Avec ou sans pied à roulettes.
à partir de
En stock
Prix 625,00 € TTC
  • Neuf
Lampe d'examen et de soin

Visiano 20-2 - Lampe Examen P TX - Waldmann

OPÉRATION DE RENTRÉE
Du 1er Septembre au 31 Octobre 2022
-200€ sur la lampe Visiano 20 version plafond ! (Ref: VI 15451)
Pour profiter de l'offre contactez-nous au 04 66 27 28 26.

Visiano 20-2 : Lampe d'examen médicale polyvalente et ultra-flexible grâce à son bras articulé et compensé pensé pour le cabinet médical.

  • Éclairage avec tête pivotante à 360°,
  • Réflecteurs diamants et 4 niveaux de gradation,
  • Éclairage indirect possible,
  • Revêtement antibactérien,
  • Versions disponibles : Plafond ou sur roulettes
à partir de
En stock
Prix 1 100,00 € TTC
  • Neuf
Plafonnier médical

VIVAA 2.0 - Plafonnier LED - Waldmann

Plafonnier LED VIVAA 2.0: Alliance du design et de la technologie éprouvée pour votre cabinet médical. VIVAA 2.0 une solution d’éclairage de haute qualité pour son cabinet médical.

  • Luminaire LED,
  • 10200 lumens,
  • Lumière direct / indirect,
  • Diffuseur lumineux via microprismes,
  • Répartition lumineuse homogène,
  • Compatible Casambi
à partir de
Sur commande
Prix 1 700,00 € TTC
  • Neuf
trouver produit Vous ne trouvez pas votre produit ?

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi pour répondre par e.mail ou par téléphone aussi vite que possible !

Affichage 1-10 de 10 article(s)
Vous ne trouvez pas votre produit ? Nous sommes disponibles du lundi au vendredi pour répondre par e.mail ou par téléphone aussi vite que possible ! Contactez nous

Éclairage et luminaire

Rare sont les milieux dont le besoin en lumière est si complexe que celui que l’on retrouve dans le monde médical. En plus d’offrir une bonne condition d’éclairage, le luminaire dans le monde médical doit assurer des conditions optimales tant pour le professionnel de santé que son patient. Pour le professionnel de santé, l’éclairage doit avant tout assurer la réalisation d’un travail concentré alors que pour les patients, l’éclairage crée l’atmosphère général du cabinet.

Notez qu’un éclairage médical doit permettre au professionnel de santé de travailler de manière concentrée, que ce soit sur le patient ou lors de séances de travail sur poste informatique.

Plus qu’un outil, la lumière influe aussi sur nos rythmes biologiques, en agissant sur notre horloge biologique. L’utilisation d’un éclairage médical à variation de température est un vrai plus.

Que vous recherchiez un plafonnier médical ou un scialytique, différents critères sont à prendre en compte comme l’UGR, l’IRC ou l’ellipse de McAdam.

Lampe d'examen et de soin

Dans le monde médical, il est courant d’appeler une lampe de soin ou une lampe de petite chirurgie un « scialytique ». En fait, il s’agit d’une antonomase. Le mot scialytique est une marque d’un très célèbre fabriquant de luminaire. En d’autres termes, « scialytique » est une marque, qui est devenu un nom commun servant à désigner le système d’éclairage utilisé dans un bloc opératoire ou en consultation médicale. Le but d’un scialytique, et de toutes lampes de chirurgie et d’examen, est d’offrir un éclairage performant, sans aucune ombre portée. Cela explique le mot « scialytique » qui signifie en grec l’ombre déliée.

Une bonne lampe de petite chirurgie et de soin doit en plus offrir un excellent confort visuel, uniforme et sans variation de couleur.

Généralement, un scialytique possède une tête d’éclairage au bout d’un bras articulé que l’on peut contrôler afin d’orienter le flux lumineux à sa convenance. Le flux lumineux généré par les lampes de petite chirurgie se fait par l’utilisation de LED de haute qualité. Un des grands avantages de l’utilisation de la LED s’exprime dans le dégagement de chaleur au niveau de la tête d’éclairage qui est presque nul.  Une immense différence avec les lampes d’examen et les lampes de petite chirurgie à l’allogène, très grande source de chaleur.

Lampe d’examen médical : La lampe d’examen médical est une version réduite de la lampe de chirurgie. Elle doit offrir un faible encombrement, tout en offrant un excellent flux lumineux. Comme tout scialytique, la lampe d’examen médicale a aussi pour rôle de venir réduire au maximum la présence d’ombre sur la zone contrôlée. Généralement sur roulette, la lampe d’examen trouve également sa place en version murale ou en version plafond.

Lampe de petite chirurgie

Lampe de petite chirurgie : La lampe de petite chirurgie est généralement un peu plus puissante que la lampe d’examen ; allant jusqu’à 100 000 lux, et offrant une largeur de flux lumineux plus importante que sur une lampe d’examen. Les dimensions d’une lampe de petite chirurgie sont souvent plus importantes que pour une lampe d’examen. Bien que les têtes lumineuses aient leurs tailles réduites grâce à l’utilisation de LED, une lampe de petite chirurgie embarque plus de LED pour un résultat plus puissant, impliquant une taille un peu plus conséquente pour la lampe de petite chirurgie. La lampe de petite chirurgie doit bien évidement venir réduire les ombres, tout en offrant une manipulation aisée et pour certaines, la possibilité de venir faire varier les couleurs ou encore la concentration de l’intensité lumineuse. La lampe de petite chirurgie est régulièrement proposée en version plafond ou murale. Pour assurer une bonne hygiène, nous vous conseillons de sélectionner une lampe de petite chirurgie dont la surface a été traitée contre les microbes ; une assurance de plus contre les ISO.

Lampe loupe et lampe à main

La focale est l’élément centrale de la lampe loupe, il doit à la fois permettre de bien distinguer l’ensemble des détails, tout en étant sécurisant pour vos consultations médicales. C’est pourquoi les lampes loupes proposés bénéficient de lentille en verre acrylique, variante plastique ultra solide du verre classique. Le verre acrylique c’est aussi moins de rayures et moins de reflet.

Lampe loupe : La lampe loupe est une variante de la lampe d’examen, principalement utilisée par les professions nécessitant de vérifier la peau des patients, comme les dermatologues. Une lampe loupe se présente soit sous la forme d’une lampe sur pied à roulette, soit sous la forme d’une lampe à main. La lampe sur pied à roulette se distingue par un diamètre de la focal d’agrandissement important.

Lampe loupe à main : Les progrès de la miniaturisation permettent aujourd’hui de bénéficier d’une lampe loupe à main ayant des caractéristiques techniques très proches des versions plus classiques que sont les lampes à loupe médicale. Retrouvez ainsi des lampes à loupes à mains autant performantes sur le taux d’agrandissement que sur la qualité de l’éclairage intégré. Cela est notamment rendu possible avec une maitrise encore plus accrue de la technologie LED, permettant de venir réduire considérablement la taille des lampes loupe.

Avec lumière de Wood : La lumière de Wood, encore appelé lumière noire, permet de venir examiner la peau de votre patientèle à l’aide d’une lumière ultraviolette d’une longueur d’onde d’environ 365 nanomètres. L’utilisation de la lumière de Wood est particulièrement appréciée dans le cadre de la détection de l’erythrasma, des infections de types mycosiques ou cutanées bactériennes ainsi que pour certaines lésions pigmentaires de la peau. Profitez d’un éclairage de type Wood avec votre lampe loupe à main ou murale.

Lampe frontale

La lampe frontale médical, avec ou sans loupe, est l’accessoire indispensable pour la réalisation de travaux de précisions nécessitant une très grande précision. C’est d’ailleurs sur ce point que se distingue les lampes frontales pour la médecine et les lampes frontales pour les sportifs. La lumière produit par la lampe frontale médicale se doit d’être très focalisée ; tout le contraire d’une lampe frontale classique.

Pourquoi faut-il que le flux lumineux soit concentré ? En créant un flux lumineux très concentré, votre lampe frontale vous permet de visualiser avec une très grande précision la zone d’auscultée, sans jamais venir éblouir vos patients à cause d’une zone trop large.

Le flux lumineux d’une lampe frontale médicale doit en plus être constant du centre au bord.

Plafonnier médical

Première source lumineuse de votre cabinet médical : le plafonnier. Comme son nom le laisse présager, un plafonnier est un luminaire qui vient se fixer directement au plafond. Ainsi, on ne retrouve pas de câbles ou de fils permettant de faire descendre le luminaire. Contrairement à une suspension, un plafonnier médical est donc fixe.

Un plafonnier médical est à ranger parmi les éclairages d’ambiance. L’objectif d’un plafonnier est de reproduire des conditions d’éclairage naturel en créant des conditions d’éclairage uniforme, mais pas de créer les conditions lumineuses parfaites pour réaliser un examen médical ou une chirurgie. Le plafonnier médical apporte un véritable confort visuel appréciable pour l’ensemble de l’équipe médical ainsi que des patients.

Par sa forme, le plafonnier revêt différents avantages comme :

  • Gain de place,
  • Moins d’entretien que sur une suspension,
  • Source lumineuse haute (avec angle de diffusion ouvert).

En plus d’être une véritable source lumineuse, la présence de plafonnier dans votre cabinet médical va apporter de nombreux éléments positifs comme une atmosphère chaleureuse ; ce qui dans un cabinet médical est un vrai plus pour les patients angoissés.

Différents éléments sont à prendre en compte lors du choix de son plafonnier médial :

  • Plafonnier à LED : La LED est une révolution qui touche tous les luminaires, même les luminaires médicaux. Avec la LED, il est aujourd’hui possible de choisir un luminaire puissant, consommant moins qu’un homologue à allogène, tout en produisant beaucoup moins de chaleur.
  • Plafonnier avec diffuseur prismatique : Que cela soit pour les professionnels de santé ou les patients, un plafonnier qui vient éblouir crée un vrai risque d’erreur médical. Pour venir réduire l’éblouissement direct du plafonnier, un plafonnier médical doit disposer d’un filtre entre la dalle lumineuse et vous. Ce filtre nommé filtre prismatique à pour rôle de venir difracter la lumière, empêchant ainsi la création d’un point lumineux éblouissant. Le diffuseur prismatique vient également jouer un rôle majeur dans la lutte contre les ombres portées.
  • Plafonnier avec lumière indirecte : L’éblouissement par son plafonnier est sujet qu’il faut maitriser le plus possible dans son cabinet médical. Certains plafonniers disposent d’une source d’éclairage indirecte, venant projeter une petite partie de la lumière directement sur le plafond, diminuant ainsi le risque d’éblouissement.
  • Plafonnier médical et lumière bleu : Sur le long terme, la lumière bleue à haute énergie visible est un vrai risque pour la santé. En effet, la lumière dite bleue violette à la particularité de venir frapper la rétine avec beaucoup de force. Pire, la lumière bleue violette est à classer parmi les longueurs d’onde les plus toxique pour les cellules rétiniennes. Opter pour un plafonnier limitant les émanations de lumière bleue est un vrai plus afin de se prémunir de lésions photochimiques de la rétine et du cristallin.
  • Plafonnier biocompatible : En fonction du moment de la journée, la couleur de la lumière varie. Plus blanche le matin, et plus jaune le soir. Un plafonnier biocompatible est un plafonnier dont la chaleur de la lumière va évoluer dans le temps, pour se synchroniser sur la température lumineuse à une heure donnée. Le plafonnier biocompatible est une source lumineuse tentant de se rapprocher le plus possible de la lumière naturelle.
  • Plafonnier « gradable » ou à variateur lumineux : Un plafonnier dit « gradable » est un plafonnier dont l’intensité lumineuse peut être adaptée, à la hausse ou la baisse, en fonction de son besoin, du moment de la journée et des conditions lumineuses extérieures.

 

Mobile ou fixe, où positionner son scialytique ?

En fonction de votre besoin, votre éclairage médical peut s’adapter : version sur roulettes, version plafond ou encore version murale.

  • Lampe plafond: Une lampe, d’examen ou de petite chirurgie, en version plafond signifie que cette dernière possède un bras lui permettant de venir trouver sa place directement connectée avec le plafond. Le positionnement d’une lampe d’examen ou de petite chirurgie en version plafond se fait au-dessus du divan d’examen du spécialiste. Une lampe de petite chirurgie ou une lampe d’examen en version plafond doit être installée par un professionnel agréé.
  • Lampe murale: La lampe murale, qu’elle soit d’examen ou de petite chirurgie, possède un bras pensé pour être accroché horizontalement, directement sur un mur. Positionner sa lampe sur un mur se fait au niveau de la zone de votre cabinet où vous examiner vos patients en position debout, ou au niveau de votre divan d’examen pour l’utiliser lorsque vos patients sont allongés.
  • Lampe sur roulettes : Comme son nom l’indique, la lampe sur roulettes est une lampe qui est posée sur un pied pouvant se déplacer grâce à des roulettes. On retrouve aussi bien des lampes d’examen que des lampes de petites chirurgies avec une embase à roulettes.

Pour bien choisir son éclairage médical : les indicateurs de qualité

Le monde médical a des besoins propres en matière d’éclairage de la salle de consultation ou encore de la salle de chirurgie. Cela s’explique notamment par le besoin de toujours bien voir la zone éclairée, en venant par exemple supprimer toute ombre portée. Pour choisir un éclairage parfaitement adapté à votre besoin, il convient de comprendre trois métriques :

  • IRC, pour Indice de Rendu des Couleurs : L’indice de rendu des couleurs est l’un des indices de qualité parmi les plus importants pour des professions très attachées au retour visuel de la couleur, comme par exemple les dermatologues ou encore les dentistes. L’IRC est calculée sur une base de 100, correspondant à la lumière du jour à midi un jour dégagé. Une lumière LED va de 70 à 98 en IRC. Un indice supérieur à 90 est un indice de qualité pour un plafonnier médical.
  • UGR, pour Unified Glare Rating : Cet indice de qualité quantifie le taux d’éblouissement d’un plafonnier médical. Obtenu grâce à l’emploi d’une formule mathématique complexe, l’UGR est généralement compris entre <16 et >28. Pour un plafonnier confortable dans une salle d’examen, optez pour un UGR < 20. L’UGR est également utilisé dans le cadre de la norme européenne 12 464-1 qui définit le taux d’éblouissement réglementaire par pièce de travail.
  • SDCM : Lors de la production d’une LED, cette dernière peut voir certain de ses aspects varier de l’une à l’autre LED. Un plafonnier à destination du monde médical doit recourir à un étalonnage très précis de LED afin d’éviter les espaces colorimétriques dommageable au bon exercice de votre activité. Ce calibrage porte le nom de binning. Le SDCM est un indice de qualité s’étalant de 1 à 8. Cela mesure l’espace colorimétrique ; plus ce dernier est faible et meilleur est le rendu pour le professionnel de santé. Un indice de 3 est recommandé.

https://cours.etsmtl.ca/gts503/cours/cours%20bloc%20operatoire%20texte.pdf

Voir plus expand_more